Centre de production de vaccins

Client : Gouvernement du Canada

Lieu : Montréal (Québec)

Année de construction : 2021

Photos : Pierre Seager et MECART

Dans le cadre de la stratégie du Canada face à la pandémie de COVID-19, DFS s’est associé à plus de 90 experts du secteur de la bioproduction pour concevoir et construire une nouvelle usine de fabrication de vaccins à Montréal dans les plus brefs délais. La réalisation d’un tel projet prend en moyenne de 30 à 36 mois. Or, ce bâtiment a été finalisé en un temps record, moins de 10 mois après la première pelletée de terre.

DFS a participé au programme fonctionnel et à la prise en charge des procédures. Au début du projet, aucun vaccin contre la COVID-19 n’avait encore été développé, ce qui compliquait le processus de design. Simplicité et flexibilité ont été les principes directeurs de la conception architecturale de ce projet, permettant au programme de continuer à s’adapter aux inconnues, y compris au développement du vaccin bien après le début de la construction. La volumétrie du bâtiment permet d’organiser les fonctions principales du lieu en trois parties distinctes, ce qui favorise une certaine flexibilité à l’intérieur de chacune d’elles et a permis d’établir un ordre de priorité entre les différentes étapes de la construction. Le premier volume, revêtu de panneaux métalliques blancs, regroupe les zones de production stériles, le deuxième, recouvert de panneaux métalliques gris foncé, accueille les fonctions de soutien et, enfin, une structure vitrée abrite les bureaux.

Client : Gouvernement du Canada

Lieu : Montréal (Québec)

Année de construction : 2021

Photos : Pierre Seager et MECART

Dans le cadre de la stratégie du Canada face à la pandémie de COVID-19, DFS s’est associé à plus de 90 experts du secteur de la bioproduction pour concevoir et construire une nouvelle usine de fabrication de vaccins à Montréal dans les plus brefs délais. La réalisation d’un tel projet prend en moyenne de 30 à 36 mois. Or, ce bâtiment a été finalisé en un temps record, moins de 10 mois après la première pelletée de terre.

DFS a participé au programme fonctionnel et à la prise en charge des procédures. Au début du projet, aucun vaccin contre la COVID-19 n’avait encore été développé, ce qui compliquait le processus de design. Simplicité et flexibilité ont été les principes directeurs de la conception architecturale de ce projet, permettant au programme de continuer à s’adapter aux inconnues, y compris au développement du vaccin bien après le début de la construction. La volumétrie du bâtiment permet d’organiser les fonctions principales du lieu en trois parties distinctes, ce qui favorise une certaine flexibilité à l’intérieur de chacune d’elles et a permis d’établir un ordre de priorité entre les différentes étapes de la construction. Le premier volume, revêtu de panneaux métalliques blancs, regroupe les zones de production stériles, le deuxième, recouvert de panneaux métalliques gris foncé, accueille les fonctions de soutien et, enfin, une structure vitrée abrite les bureaux.

La pandémie nous a obligés à effectuer une grande partie du travail d’expertise-conseil à distance. Les logiciels et les plateformes en ligne ont permis de faciliter la communication au sein de l’équipe, de coordonner et d’exploiter les données de design à l’intention des différents corps de métier, d’améliorer les flux opérationnels, de favoriser le travail d’équipe et de permettre à chaque groupe de tirer parti de ses compétences spécifiques. Au total, 16 modèles de MDB (modélisation des données du bâtiment) ont été créés par les professionnels et les sous-traitants, dont quatre modèles architecturaux.

Les matériaux préfabriqués, modulaires et locaux ont été privilégiés pour accélérer la construction et minimiser les retards de livraison et les perturbations de la chaîne d’approvisionnement, fréquents pendant la pandémie. Ceci a représenté un défi supplémentaire pour l’équipe chargée du design puisque la palette de matériaux était limitée. Ce sont donc des murs-rideaux, des panneaux muraux extérieurs préfinis et isolés, des systèmes mécaniques préfabriqués et des salles blanches modulaires conformes aux BPF (bonnes pratiques de fabrication) qui ont été choisis pour répondre à ces exigences.

To top