Clocher de l’église Saint-Sauveur

Client : Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM)

Lieu : 850, rue Saint-Denis, Montréal (Québec)

Année d’achèvement du projet : 2016

Collaboration avec d’autres firmes : DFS a agi en tant que consultants en conservation du patrimoine pour les architectes principaux du projet hospitalier, CannonDesign + NEUF architect(e)s.

Photos: Adrien Williams, DFS

Le programme d’architecture du nouveau Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM) a préservé et incorporé le clocher et la flèche de l’église Saint-Sauveur, construite en 1865, ainsi que deux façades de la maison historique Garth. Bien qu’il s’agisse d’éléments modestes dans le contexte d’un mégaprojet d’établissement de santé, la mise en œuvre d’une approche patrimoniale respectueuse a posé de nombreux défis techniques. Ces éléments historiques ont été reconstruits à leur emplacement d’origine selon les exigences contemporaines auxquelles sont assujettis les bâtiments de protection civile, mais notre approche en matière de conservation du patrimoine s’est appuyée sur des méthodes traditionnelles de construction.

Situées sur la voie publique principale de l’hôpital, les deux structures servent de repères et témoignent du passé et de l’histoire urbaine du square Viger. Aujourd’hui, cette architecture de pierre calcaire grise de Montréal contraste et s’intègre au vocabulaire de verre et de métal de l’hôpital, accentuant ainsi la présence de ces objets monumentaux et commémoratifs.

Client : Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM)

Lieu : 850, rue Saint-Denis, Montréal (Québec)

Année d’achèvement du projet : 2016

Collaboration avec d’autres firmes : DFS a agi en tant que consultants en conservation du patrimoine pour les architectes principaux du projet hospitalier, CannonDesign + NEUF architect(e)s.

Photos: Adrien Williams, DFS

Le programme d’architecture du nouveau Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM) a préservé et incorporé le clocher et la flèche de l’église Saint-Sauveur, construite en 1865, ainsi que deux façades de la maison historique Garth. Bien qu’il s’agisse d’éléments modestes dans le contexte d’un mégaprojet d’établissement de santé, la mise en œuvre d’une approche patrimoniale respectueuse a posé de nombreux défis techniques. Ces éléments historiques ont été reconstruits à leur emplacement d’origine selon les exigences contemporaines auxquelles sont assujettis les bâtiments de protection civile, mais notre approche en matière de conservation du patrimoine s’est appuyée sur des méthodes traditionnelles de construction.

Situées sur la voie publique principale de l’hôpital, les deux structures servent de repères et témoignent du passé et de l’histoire urbaine du square Viger. Aujourd’hui, cette architecture de pierre calcaire grise de Montréal contraste et s’intègre au vocabulaire de verre et de métal de l’hôpital, accentuant ainsi la présence de ces objets monumentaux et commémoratifs.

Avant que DFS ne se joigne au projet, la Ville de Montréal et le gouvernement du Québec s’étaient mis d’accord pour reconstruire le clocher de l’église Saint-Sauveur. Cette décision était motivée par le désir de maintenir le caractère unique de la rue Saint-Denis, réputée pour la beauté de ses clochers. Parmi les nombreuses flèches de cette artère se trouve un peu plus au nord le clocher de l’église Saint-Jacques, faisant partie du complexe de l’UQAM, également réhabilité par DFS.

To top